La crise des ordures à Antananarivo, la capitale croule sous les déchets

C’est triste, nous sommes en décembre 2013 et Antananarivo n’est plus qu’un tas de déchets, les bacs à ordures débordent de partout, on ne parle plus de l’odeur nauséabonde. Cela me fait rappeler la crise des déchets à Naples en 2011: cette ville de l’Italie s’est également retrouvée plongée dans la pestilence. De Naples à Antananarivo, la source du problème n’est pas la même.

Image à la une (crédit photo: Mika Razafimbelo)

La commune urbaine d’Antananarivo n’a pas le moyen financier de retirer les ordures. Sachant que la ville enregistre plus de 1300 tonnes d’ordures par jour, pourquoi ne pas avoir réfléchi à une solution des mois à l’avance et ne pas arriver à une situation vraiment pire comme aujourd’hui???

Bac à ordures Ambodinisotry

Bac à ordures Ambodinisotry

Les immondices s’accumulent à tous les coins de rues dans une puanteur insoutenable. Dans les marchés comme à Anosibe, les déchets s’élèvent à plus de 2 mètres sur une très grande surface. De toute ma vie, je n’ai jamais vu cela, c’est tout simplement incroyable. Les détritus s’entassent même devant des écoles et des églises.

Il est tout de même question de la capitale de Madagascar, la première vitrine touristique du pays mais bon le pouvoir central s’en fout. Ce qui aggrave la situation c’est qu’on est en pleine période des propagandes, les réunions gouvernementales sont en suspens car tout le monde est en campagne électorale. Effectivement, le deuxième tour des élections présidentielles ainsi que les élections législatives se tiendront en même temps le 20 décembre prochain. On se concentre sur cela et Antananarivo se retrouve laissé pour compte. Comme j’ai lu sur le site Tananews, nous sommes dans une « situation fécalement insoutenable ». La population tananarivienne se baigne dans son caca!

Cette situation a une conséquence néfaste sur la santé. Le ministère de la Santé publique tire désormais la sonnette d’alarme. Sachant que la peste a déjà causé 39 décès depuis le mois de septembre dans de lointains districts, une contagion dans la capitale est à craindre avec les rats qui envahissent la ville en ce moment. Madagascar est l’un des rares pays au monde où les cas de peste sont les plus nombreux, on y recense même au moins le quart des cas depuis 2011.

Il semble que cette situation n’existe pas seulement dans la ville d’Antananarivo, les ordures de Toamasina débordent abondamment de leurs bacs.

Vivement que le prochain scrutin sera vraiment la solution pour Madagascar!

Ironiques souhaits de joyeuses fêtes de fin d’année de la part du pouvoir de transition!

Sotherly, une société privée de ramassage des ordures

Sotherly, une société privée de ramassage des ordures

Une famille vivant des ordures. Crédit: Rija R.

Une famille vivant des ordures. Crédit: Rija R.

Les ordures sur le canal Andriantany. Crédit: Rija R.

Les ordures sur le canal Andriantany. Crédit: Rija R.

Publicités

3 commentaires sur “La crise des ordures à Antananarivo, la capitale croule sous les déchets

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s