Facebook, source d’informations

Facebook est le phénomène Internet du moment surtout à Madagascar. Lorsque l’on aille surfer un peu dans un cybercafé, on ne peut s’empêcher de jeter un coup d’œil à Facebook. De plus, avec un téléphone un peu sophistiqué, on peut surfer depuis son mobile et la plupart des opérateurs de téléphonie mobile à Madagascar offrent un accès illimité à Facebook version mobile.

Statut: c’est le fait d’écrire quelques choses sur son mur Facebook par analogie au fait d’écrire un graffiti sur un mur réel. Les utilisateurs Facebook y expriment son émotion, y lancent des sujets de discussion ou juste racontent ce que l’on fait à ce moment. Toutes ces données réunies ce sont des informations. De plus, Facebook appelle sa page d’accueil « Fil d’actualités ». L’époque que le pays vit en ce moment est riche en actualités: faits politiques, les grèves par-ci par-là, l’insécurité qui sévit, les festivités, etc.

Pendant les moments chauds du pays, les réseaux sociaux notamment Facebook car rares sont les Malagasy qui utilisent Twitter et autres sont devenus une source d’informations pour beaucoup d’internautes: nombreux sont ceux qui vont se connecter sur Facebook juste pour s’informer en regardant ceux que publient ses amis. S’informer sur Facebook n’est pas seulement de lire les statuts de ses amis amis également de voir les commentaires.

Les informations sur Facebook sont également riches en images et les recherches disent que c’est plus efficace que les informations textuelles. L’existence de Facebook a généré le boom de l’utilisation des appareils photo numériques ou des téléphones portables avec appareil photo à Madagascar, les utilisateurs Facebook ont l’habitude de changer souvent leurs photos de profil mais aussi de publier des photos qu’ils ont prises dans la vie quotidienne. L’importance de l’image dans la diffusion d’information est surement une des causes du rachat du startup INSTAGRAM par Facebook récemment. La particularité des réseaux sociaux c’est que l’information se propage très vite par le système de PARTAGE: une publication privée n’est au départ que par les amis mais d’un ami le partage c’est visible par les amis de cet ami et si le partage continue, le nombre de personnes atteintes augmente de façon exponentielle.

Il y a également d’autres types d’informations sur Facebook: les messages privés (MP), les statuts vidéo, les évènements, les groupes. Recevoir des invitations à un évènement permettent de connaître les informations futures. Youtube est le site de partage de vidéo le plus célèbre mais c’est très public et est contrôlé par le droit des images. Une vidéo sur un match de Champion’s League sera rapidement supprimé sur Youtube mais cela passera sans problème sur Facebook si c’est partagé entre amis ou dans un groupe fermé car la société qui a le droit sur l’image ne le voit pas, ce n’est pas public.

Une des habitudes des utilisateurs sur Facebook c’est la publication de liens, grâce à ce que l’on peut dire des bénévoles qui effectuent la recherche d’informations à nos places, on amène les informations importantes sur nos fils d’actualités sans devoir effectuer des recherches sur les moteurs de recherche ou épingler un à un les sites de news.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s