Le cyclone Giovanna a fait des dégâts à Madagascar

Le cyclone dénommé Giovanna a fait des ravages à Madagascar en entrant à l’est au niveau de Brickaville à 2 heures du matin ce mardi 14 Février, autrement dit un jour de Saint Valentin.

Ce cyclone s’est formé la semaine passée et les prévisions du service de météorologie annonçaient déjà dès vendredi qu’il entrera sur terre la nuit du lundi 13 Février pour frapper la région centrale (région d’Antananarivo) et sortir après dans le Canal de Mozambique. Et c’est ce qui s’est passé à des heures près.

La nouvelle a fait le buzz tout le week-end à lundi sur le net: forums, Facebook et Twitter. C’est surtout à cause du fait que la capitale sera frappée. Cela plus de 3 ans qu’il n’y avait plus de cyclones dont l’oeil a frappé la région d’Antananarivo. En effet, la capitale a la particularité de se situer sur de hautes terres, il y a également à l’est une barrière naturelle qu’est les falaises d’Angavo qui empêchent les faibles cyclones de frapper les régions centrales de Madagascar.

Antananarivo connait maintenant ce que les régions orientales côtières connaissent pratiquement chaque année. Suite aux recommandations du BNGRC, les écoliers et les travailleurs doivent cesser leurs activités le jour du passage du cyclone pour éviter les dangers liés au cyclone: montée des eaux, les chutes des arbres et des poteaux électriques. Par conséquent, les rues ont été désertées, rares sont les taxi-be qui ont travaillé, les taxis ont de leur côté haussé leurs tarifs à cause de la rareté des stations-services ouverts pour s’approvisionner. Une fois de plus, la digue de la rivière Imamba s’est rompue causant une importante inondation de tout un village dans la commune de Sabotsy Namehana. Les villes les plus touchées sont Brickaville et Vatomandry par où le cyclone est entré sur terre, la vitesse des rafales de vent avoisinait tout de même les 200 Km/h.

Le cyclone Giovanna alimentera les sujets de conversation des Tananariviens pour cette semaine mais beaucoup se souviennent encore d’un autre cyclone qui commence également par un G, c’est Gafilo, qui a frappé le pays en 2004 et qui reste jusqu’à ce jour le plus puissant cyclone connu qui a frappé Madagascar durant les deux dernières décennies avec ces 260 Km/h et plus. Dix ans plutôt en 1994, il y a aussi un autre cyclone dévastateur commençant également par G, c’est Geralda (230 Km/h).

Après le cyclone, c’est le beau temps!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s