Les émeutes de Londres – La similitude avec le 26 Janvier à Madagascar

Le Royaume-Uni a été secoué par de violentes émeutes la semaine dernière, elles ont commencé à Londres dans le quartier de Tottenham avant de se propager dans d’autres grandes villes à savoir Manchester, Birmingham et Liverpool. Ces villes nous sont surement familières car cela évoque le nom de grands clubs de Premier League (le championnat anglais): Londres (Arsenal, Chelsea, Tottenham), Manchester United, Liverpool FC, Birmingham FC, etc.

Pour rappel, les émeutes sont nées de la colère des habitants des quartiers pauvres de Londres après la mort d’un père de famille tué par la police. Cela nous rappelle le début des émeutes en France au temps de Chirac où des jeunes poursuivis par la police sont morts en s’enfuyant dans une centrale électrique.

Les émeutes sont marquées par des pillages de magasins, ce qui nous rappelle ce qui s’est produit à Madagascar le 26 Janvier 2009 que l’on surnomme « Lundi noir ». Noir car les magasins sont pillés puis mis en feu, ils ne restent plus que des cendres après mais surtout noir car c’est si triste de voir que la mentalité malagasy est descendue à un si bas niveau. En Angleterre, les pilleurs sont en majorité des jeunes des quartiers pauvres: les turcs et les noirs disent-ils, des jeunes en chômage car en effet, à cause de la crise qui frappe les USA et l’Europe, le taux de chômage augmente au Royaume-Uni, au contraire de Madagascar en 2008 où nous connaissions un taux de croissance élevé.

CRIGHT avant les émeutes

CRIGHT après
CRIGHT après les émeutes

Il y aura un impact sur le tourisme surtout en cette période des vacances. Rappelons aussi que la ville de Londres accueillera les Jeux Olympiques en 2012. C’est donc une mauvaise image pour cette ville hôte juste un an avant les festivités. Le gouvernement britannique doit donc songer à renforcer la sécurité dès maintenant pour pouvoir accueillir sereinement cet évènement.

Les dommages sont évalués à environ 200 millions de livres: les assureurs ainsi que la police selon une loi britannique devront rembourser une partie ou la totalité des dégâts subis par les commerçants. Mais même les commerçants non touchés sont perdants car ils ont dû fermer durant 2 jours à toute une semaine en raison des émeutes.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s